MRS – Réalisations des projets 2014 et travail des commissions

 L’insertion professionnelle

La commission emploi a atteint deux objectifs :

1/ consolider et élargir les partenariats établis l’année précédente :

une note partenariat à disposition de tous les référents recense l’ensemble de ces partenariats avec une actualisation des différents contacts et coordonnées pour chaque organisme.

Rapprochement avec certains partenaires emploi, notamment Sodexo justice et les ateliers d’insertion de l’Îlot.

2/ mettre en place de façon pratique et facilement accessible les outils nécessaires à la recherche d’emploi par un accès direct sur les ordinateurs des antennes :

notre partenariat emploi, programme mensuel des Maisons de l’emploi, offres d’emploi reçues directement par le mrs, lien avec le site « réseau CIP » regroupant tous les sites utiles en matière de recherche d’emploi, lien avec le logiciel CVtae pour établir facilement un CV, etc.

Rappelons, comme les années précédentes, que les emplois publics, même peu qualifiés, sont interdits, de droit ou de fait, à ceux qui «ont un casier ».

Renaissance de la commission santé en février 2014

Objectifs :

  • développer et maintenir des liens avec des professionnels médicaux et paramédicaux à orientation médico-sociale particulièrement sensibilisés aux problématiques de santé des publics reçus par le mrs
  • apporter toute l’information nécessaire au suivi des personnes accueillies, pour une orientation la mieux adaptée
  • faire appel à des professionnels de santé pédagogues pour organiser la formation des accueillants sur les sujets touchant à la santé

De nouveaux professionnels médicaux ont répondu favorablement à la prise de contact et ont permis d’enrichir l’offre de soins portée sur la documentation mrs.

Poursuite de la politique d’accompagnement vers l’autonomie

par le développement des relations partenariales avec des bailleurs sociaux. Contacts avancés avec des résidences sociales, et l’association COALLIA.

Poursuite des efforts de communication et de levée de fonds

Avec la poursuite de l’amélioration du site internet, et l’utilisation des réseaux sociaux (facebook), et la 3ème vente aux enchères d’art contemporain qui grâce à l’engagement et la générosité d’un véritable réseau de donateurs et mécènes autour de ce projet a permis de récolter des fonds qui seront affectés à l’hébergement de personnes en insertion professionnelle.

Signature d’une convention avec la DISP (Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires) de Paris

concernant l’hébergement et l’accompagnement socio-éducatif de personnes placées sous surveillance électronique, orientées par les SPIP.

Hébergement : le mrs met à la disposition de la DISP de Paris une chambre d’hôtel meublée pour personnes, hommes ou femmes, placées sous surveillance électronique (PSE), situées à Paris ou dans les communes des départements des Hauts-de-Seine ou de Seine-Saint-Denis.

Accompagnement socio-éducatif : le mrs favorise l’insertion de chaque placé en mettant en œuvre un accompagnement social adapté.

Nous espérons, après un premier bilan, qu’un amendement à la convention permette d’augmenter la capacité d’hébergement et de suivi de personnes placées sous surveillance électronique.

La gouvernance

Le Conseil d’administration a été en partie renouvelé et renforcé avec l’arrivée de 3 nouveaux membres en remplacement de deux démissionnaires.

Le Bureau et les responsables et coresponsables d’antenne se réunissent mensuellement et prennent de manière collégiale toute décision d’organisation et d’orientation.

Les commissions Bilan, Communication, Documentation, Emploi, Formation, Hébergement et Santé, effectuent un travail en profondeur absolument indispensable pour la qualité du service que nous nous devons de rendre. Elles organisent leur activité selon une ligne générale définie lors de Bureaux et lors des réunions en antenne.

La formation

3 types de formation ont été proposés aux bénévoles du mrs :

  • une formation interne se déroulant sur une journée entière pour les bénévoles arrivés dans le courant de l’année. Animée par des bénévoles ayant une grande pratique et par notre éducatrice spécialisée salariée, elle est centrée sur les thèmes suivants:

- objectifs et missions du mrs. Rôle, place et responsabilité du mrs

- usage de la documentation interne, relations avec nos partenaires principaux

- fonctionnement de l’administration pénitentiaire, notion de peines et alternatives à l’incarcération, préparation à la sortie

  • une formation à la carte proposée par la FARAPEJ est proposée à tous bénévoles et salariés sur les thèmes liés à la criminologie, la délinquance, la justice pénale, les addictions etc.
  • une formation portant sur la « conduite de l’entretien » face aux accueillis, dispensée par Citoyens et Justice, également ouverte à tous.

Les finances

Une situation positive, avec des comptes de l’exercice 2014 qui affichent un résultat bénéficiaire de 21.772€. Ce bon résultat, s’il est confirmé les années suivantes, permettra de remonter les réserves du mrs et de pérenniser ses actions.

Ce résultat s’explique par une forte augmentation des recettes publiques et privées, et une gestion contrôlée des dépenses.

Des dépenses : 436 000€, en augmentation de 15 %

On note une augmentation significative des dépenses d’hébergement liées à l’accroissement du nombre de chambres.
Avec des frais généraux bien maîtrisés, 80 % des dépenses sont affectées aux actions sociales.

Des recettes: 457.000€, en augmentation de 17,7 %

Les subventions publiques sont en forte augmentation grâce à un effort significatif de l’administration pénitentiaire appréciant l’utilité et la qualité des actions du mrs, notamment ses possibilités d’hébergement.
Les subventions publiques dépassant le seuil de 153 000 €, le mrs aura l’obligation à partir de l’année prochaine de faire appel à un Commissaire aux comptes.

Le montant des ALT étant lié au nombre de chambres louées, il est en augmentation.

Les dons privés ont nettement progressé (32 % des recettes), grâce au soutien de fondations d’entreprises (ex : Fondation M6), de fondations privées (ex : Fondation Dumeste), d’un réseau de donateurs et adhérents fidèles, et grâce à l’arrivée de nouveaux donateurs et à la contribution de la Fondation de France.
Que tous ces mécènes soient ici très vivement remerciés pour leur confiance et leur soutien.

Quelques exemples de l’utilisation de ces fonds privés : financement du poste de travailleur social, des hébergements relais, des permis de conduire, organisation de manifestations culturelles permettant de lever des fonds et d’élargir le cercle des sympathisants etc.

Version complète du rapport d’activité 2014 du MRS disponible en téléchargement (.pdf)