Être bénévole

L’art de l’écoute

Le plus important est l’art de l’écoute

c’est-à-dire comme l’écrivait Amadou Ampaté Bâ (1) : « Il faut savoir écouter. Il faut savoir cesser d’être ce que tu es et oublier ce que tu sais. Si tu restes plein de toi-même et imbu de ton savoir, ton prochain ne trouvera aucune ouverture pour entrer en toi. Il restera lui et toi tu resteras toi. »*

Il faut savoir

  • être patient et persévérant
  • susciter la confiance de l’autre
  • respecter la dignité de l’autre et conserver la sienne propre
  • garder son jugement et sa faculté de remise en cause

Tout cela afin d’être capable d’aider à construire un itinéraire d’insertion.

Enfin, il est très important de provoquer et d’entretenir l’espoir,  qui doit animer l’accueillant, l’accueilli et son projet.

Cet espoir dans l’avenir doit toujours sous-tendre la relation confiante entre l’accueillant et l’accueilli.

________________________________________

(1) Romancier et Diplomate malien auprès de l’UNESCO

*dans « Oui, mon Commandant »