L’association

Notre vocation

Les objectifs du mrs sont

  • d’aider les sortants de prison à retrouver une place dans la société.
  • de contribuer ainsi à prévenir la récidive.

Les idées force

  • le sortant de prison doit prendre conscience qu’il est l’acteur de sa réinsertion.
  • le mrs le guide et l’accompagne dans sa démarche.
  • le travail en partenariat est indispensable.

La réalisation de ces objectifs est largement liée à la qualité du travail des équipes, les bénévoles et le travailleur social, qui bénéficient d’une solide  formation initiale et d’une formation continue dispensée par des instituts de formation reconnus. L’accueillant doit s’efforcer d’établir un vrai dialogue avec le visiteur pour obtenir de sa part, d’abord son attention, ensuite une certaine confiance, enfin sa coopération. Pour éviter tout malentendu, l’accueillant devra rappeler au visiteur la mission du mrs : accompagner le libéré dans les difficultés de son parcours.

D’un point de vue législatif, la réinsertion est le dernier acte du procès pénal. A cet égard, on se reportera utilement à la remarquable analyse du Premier président de la Cour de cassation, Monsieur Guy Canivet lors du Colloque organisé pour le 35e  anniversaire du MRS.

Le mrs est-il appelé à durer?

Longtemps, seule une refonte totale du système carcéral français permettrait d’espérer que la prison prépare réellement à un retour à la liberté et à la responsabilité. Depuis des années, réformes et politiques se succèdent, mais avec une constante, le recours aux associations. Et il est à peu près certain que les réformes à venir ne dérogeront pas à cette règle.
Le mrs doit continuer et améliorer encore le service rendu. Seule une association peut traiter les cas où « en faire trop » est tout juste suffisant.