Nos actions

Réinsertion par l’hébergement

Réinsertion par l’hébergement

31 chambres louées au mois et bénéficiant de l’ALT (Aide au Logement Temporaire)

  • 23 chambres pour l’hébergement dit « classique », avec une durée moyenne d’hébergement de  80 nuitées, ont bénéficié à plus de 20% des accueillis.
  •  6 chambres pour le relais vers l’autonomie, réservées aux accueillis en réinsertion professionnelle sérieuse et présentant des capacités d’autonomie.
    Plus de 200 personnes ont bénéficié de ce tremplin vers l’autonomie
  • 2 chambres, « un hébergement vers l’emploi », financées par la Fondation de France, pour la stabilisation et l’ accompagnement de jeunes de 25 à 40 ans afin qu’ils se de se consacrent pleinement à leur recherche d’emploi: 3 mois pour trouver un emploi ou une formation qualifiante, pour des jeunes particulièrement motivés.

Hébergement d’urgence

hébergement d’urgence, solution exceptionnelle, pour quelques nuits.

Hébergement classique

Les chambres du mrs sont destinées en priorité aux détenus dont la sortie a été préparée par les équipes du mrs à la demande des SPIP, et parmi ceux reçus directement à l’antenne, ceux qui manifestent par leurs démarches une réelle volonté de réinsertion. Malgré quelques incidents de parcours , les hébergements remplissent bien leur rôle de tremplin vers une solution plus pérenne.

Les relais pour l’accès au logement autonome 

Il s’agit de chambres aménagées, louées dans des hôtels tout public, destinées à des sortants de prison qui ont un emploi stable et sont bien avancés dans leur parcours vers l’autonomie.

Chaque occupant de relais doit être capable de gérer son budget et de verser en début de mois une participation financière qui est peu à peu augmentée pour atteindre le niveau d’un loyer diminué d’une aide au logement : cette participation financière est comprise entre 250 et 300 € par mois.

Le temps passé en relais avec un accompagnement individualisé doit permettre à chacun d’accéder ensuite à l’autonomie.

L’accompagnement social individualisé est effectué par le référent bénévole et par un éducateur spécialisé possédant plusieurs années d’expérience dans le domaine de l’accompagnement à l’accession au logement autonome.

Les résultats

  • à la sortie d’une chambre classique mrs :        66% trouvent une solution plus pérenne
  • à la sortie d’une chambre relais :                        85% accèdent à l’autonomie