Archives du mot-clé détenus

Avec la Fondation de France, un hébergement vers l’emploi

21 mars 2014 : après 3 mois de détention à la prison de la Santé, Steeve, 34 ans, est libre. Libre, oui, mais pour quoi faire ? Papiers perdus, pas de famille, pas d’hébergement, pas de travail. Comment survivre ? Alors qu’il possède un CAP de cuisinier et un bon CV, est-il voué, comme tant d’autres, à la récidive ?
Preuve que le pire n’est pas toujours sûr, Steeve, à la fin du mois de juin est admis dans le dispositif que le mrs a récemment monté avec la Fondation de France. Celle-ci s’engage à prendre en charge, pendant trois mois, les frais d’hébergement, de transport, de nourriture, etc. d’un ancien détenu.

  • Le but : lui permettre de se consacrer pleinement à sa recherche d’emploi.
  • L’idée ? Une chambre pour un emploi.

Steeve et le mrs avaient oeuvré en amont pour préparer la sortie de détention. Dans ce cadre là, Steeve a été hébergé dès sa libération afin d’éviter la rue. Bien conseillé au cours de plusieurs entretiens par Renaud, son bénévole référent, il fait preuve d’un réel investissement personnel pour sa réinsertion sociale et professionnelle.
Il s’est démené pour récupérer sa carte d’identité et entamer les démarches pour

  • refaire sa carte vitale,
  • obtenir le RSA, la carte solidarité transport,
  • s’inscrire à Pôle emploi.

Ces preuves de sa détermination et son envie réelle de travailler ont convaincu le mrs de l’accompagner sur le dispositif Fondation de France. Et dès la fin juillet il signe un contrat de commis de cuisine avec le patron d’un restaurant parisien. Ses ressources lui permettent alors de participer au financement de sa chambre d’hôtel selon un barème prévu par le mrs. Cette participation aux frais lui permet d’être davantage acteur de son parcours. C’est aussi l’occasion de réfléchir à la gestion du budget avec son référent.

Le gîte assuré par la Fondation de France pendant trois mois lui permet alors de se stabiliser, de montrer sa capacité à cohabiter en bonne intelligence avec les autres occupants de l’hôtel dans lequel il est hébergé. Et aussi d’envisager l’avenir : un logement pérenne que Marie, l’éducatrice spécialisée du mrs, l’aide à dénicher en le guidant dans le maquis administratif et en évaluant régulièrement sa situation :

  • visite à l’hôtel,
  • entretiens,
  • suivi et bilan des démarches sociales et professionnelles.

Le comité prison de la Fondation de France, suite à un appel à projet Prisons, a alloué 30000€ au mrs qui s’engage à effectuer un compte-rendu précis des opérations réalisées et des dépenses correspondantes.

Deux chambres sont spécialement affectées à ce projet innovant. La seconde chambre financée est aujourd’hui occupée par Abdelali, 39 ans : il a trouvé un poste de manœuvre dans une société d’intérim et espère un CDI. Il montre, lui aussi, un fort engagement dans les diverses démarches à réaliser pour faire évoluer sa situation.

Comme Steve et Abdelali, plus de 20 jeunes adultes bénéficieront de ce véritable tremplin.

Cliquez ici pour télécharger la totalité de la Lettre du MRS (n°27 – novembre 2014)

Chiffres : population détenue au 1er avril 2014

Au 1er avril 2014, nouveau record

  • du nombre de personnes sous écrou (80 740)
  • du nombre de personnes détenues (68 859)

Surpopulation carcérale :

  • Nombre moyen de détenus en surnombre en 2010 = 9 280, 2011 = 10 640, 2012 = 12 340 et 2013 = 12 910
  • Nombre moyen de détenus en surnombre au 1er avril 2014 : 14 141 ( + 7,8 % en 12 mois)
  • Nombre de détenus dormant sur un matelas posé à même le sol : 1 109 (nouveau record)

Lire la suite de l’article sur le blog de Pierre V. Tournier